Un mari consciencieux est la providence de la tricoteuse désespérée.
Parce que mardi il fallait être vraiment obligés (et un peu fous) pour circuler sur les autoroutes
du sud de la France. La neige couvrait la campagne, et j’ai rarement vu les Corbières sous un
 manteau aussi éclatant de blancheur et de beauté.

Montpellier était le but de son voyage, et connaissant mon amour pour cette ville il m’a gentiment
proposé de l’accompagner. Moi, j’avais bien derrière la tête une idée: courrir à «  La Mercerie« 
pour rencontrer la talentueuse Katia, et trouver de quoi finir mon tricot japonais! Bon plan…


Outre un accueil délicieux, j’ai trouvé une boutique pleine de charme, et surtout remplie de ces
merveilles dont on n’ose à peine rêver. 

J’ai craqué pour les magnifiques couleurs de la laine « mille colori » de chez Lang, et pour le beau
coton Nature de chez plassard. Katia m’a fort bien conseillée et j’ai substitué la soie attendue par
un superbe coton de chez Lang (golf) qui tricoté en point mousse torse prend des allures de beau
galon brillant et solide.

 

Pour continuer cette débauche, j’ai continué sur ma lancée en m’offrant 3 pelotes d’ Atoll
de chez plassard.

 

Eh bien, vous savez quoi? Vous avez une très mauvaise influence sur moi!!! Jamais je n’ai acheté
des laines sans savoir vraiment quoi en faire….
Mais il faut un début à tout!

Et puis dernière nouvelle: La soie commandée est arrivée ce matin. Sans un mot. Sans étiquette.
Dans un très vilain carton tout écrasé!  

8 réponses à to “Un joli butin”

Laisser un commentaire

Archives
Retrouvez-moi chez:
Follow Me on Pinterest


www.flickr.com
Newsletter

Entrez votre adresse mail: